*
accueil-menu
blockHeaderEditIcon

ésotérique-texte1
blockHeaderEditIcon

L’astrologie populaire n’est pas celle, profonde, des connaisseurs. Comment gagner à la loterie, dois-je épouser Pierre ou Paul, à quelle heure dois-je signer ce contrat pour qu’il me rapporte beaucoup d’argent, voilà certes des questions qui intéressent notre société occidentale, mais que nous sommes loin alors de l’Astrologie sacrée des Anciens.
L’astrologie ésotérique, celle qui ne peut être comprise qu’après un long cheminement à travers soi, celle que connaissaient jadis quelques rares initiés privilégiés, doit nous révéler les structures premières du monde. Elle est le reflet dans le ciel des structures psychologiques universelles, elle explique les structures de l’âme, elle est la clé mystérieuse de nos mondes intérieurs.
Mais pour atteindre cette connaissance nous devons revenir en arrière, retrouver les fondements psychiques qui furent à la base de la création de l’astrologie, qui se perd dans la nuit des temps. Jadis le prêtre, le médecin et le savant, n’étaient qu’un même homme, le savoir n’était qu’un, car tout était le reflet de la grande harmonie universelle qui reliait le haut et le bas, le ciel et la terre, les forces cosmiques et les réalisations vivantes.
Dans tous les temps, l’homme s’est demandé dans quelle mesure son thème astrologique prédéterminait son destin. Il est intéressant de savoir comment la tradition ésotérique envisageait le problème difficile du déterminisme astrologique.

signes-logo-pyramide
blockHeaderEditIcon

signes-texte-droit-pyramide
blockHeaderEditIcon
Les couloirs de la Grande Pyramide du Guizeh possédaient un carrefour où se croisaient couloir descendant et couloir ascendant. En entrant dans cet extraordinaire monument initiatique l’adepte commence par descendre un couloir bas, dont la pente est calculée suivant le symbolisme ésotérique. Cette première partie du circuit sacré montre comment l’homme, dans le début de sa vie, est naturellement entraîné par une gravitation du destin, comme la pierre tombe naturellement sous l’effet de la gravitation. C’est la période où l’homme subit sans en avoir conscience encore, le déterminisme de ses signes astrologiques, où il est entraîné à avoir un comportement déterminé à l’avance par son caractère astral. Mais après avoir parcouru un tiers de ce couloir descendant l’adepte arrive au carrefour, à la croisée des chemins, au moment du choix volontaire. Ce tiers correspondait symboliquement à l’âge fictif de 33 ans, soit 100/3.
Là, deux voies s’ouvrent à lui. Ou bien il continue le couloir descendant, qui le mènera inéluctablement à la chambre de la folie, située au niveau souterrain, et où tout est à l’envers; alors il continue à subir la gravitation naturelle de son destin premier et il voit s’accentuer tous les caractères négatifs de son thème astral, ce que les gnostiques appelaient «la corruption de destin». Ou bien au contraire il reprend son destin en main et se dirige vers le couloir ascendant dont la pente est la même que celle du couloir descendant mais redressée. Il pourra alors mettre en valeur les caractères positifs de son thème astral et maîtriser son propre déterminisme par la connaissance, la lucidité, l’intelligence et la volonté. Il aura franchi la dangereuse corruption du destin.
signes-textesuite-pyramide
blockHeaderEditIcon
Ceux qui n’ont pas aperçu le carrefour finissent par devenir des caricatures des signes astrologiques au fur et à mesure que la vieillesse s’avance, les caractères les plus outrés se manifestant. Homme et non pierre, l’initié réalise que dans son destin profond se trouve inscrit la nécessité de s’opposer à son destin premier déterminé par les astres. Il découvre la vraie liberté. Les dieux proposent, mais alors l’homme dispose. Il reprend l’évolution zodiacale un instant menacée par la «corruption du destin». Il va franchir les portes dont la plus importante est celle Scorpion-Sagittaire.
Dans le monument l’adepte était entré au niveau de la surface, ce qui est normal car la naissance première est bien une incarnation, une entrée dans le réel de la surface. Le premier couloir le ramenait au niveau souterrain et le premier carrefour le faisait revenir au niveau de l’homme. C’est pourquoi le couloir ascendant ramène au même niveau que celui de l’entrée vers le deuxième carrefour. Là, l’adepte trouve à nouveau deux voies: l’une continue horizontalement au niveau de l’homme de surface pour l’amener dans la chambre dite improprement «chambre de la Reine».
L’autre, montante, large et glorieuse, suivant le chiffre sacré du 28, l’amène au niveau céleste pour déboucher dans la chambre d’initiation, dite «chambre du Roi». La chambre de la Reine est exactement au-dessous de la chambre royale et elle contenait une statue qui était le double du Roi et représentait donc son enveloppe corporelle. Cette chambre du niveau 2, celui du Fils incarné dans la matière, n’était pas du tout un lieu maudit, bien au contraire car la réalité doit être assumée.
Ces concepts de la double (et même triple) destinée et du choix volontaire existaient chez les Egyptiens et depuis furent perdus; on les retrouve encore chez certains gnostiques chrétiens des premiers siècles, ainsi que chez certains initiés occidentaux. Apercevoir le carrefour et changer la descente en montée par le choix, comprendre la nécessité de ce choix pour la survie de l’homme, tel était le départ de l’initiation. Ce carrefour correspond parfaitement au passage sacré Scorpion-Sagittaire.
Ce puissant symbole se trouve aussi décrit dans la sixième lame majeure du Tarot, l’Amoureux. Un homme jeune hésite devant deux voies que lui indiquent deux femmes, l’une à sa gauche, jeune et belle, lui montre la voie descendante et l’autre à sa droite, vieille et sévère lui montre la voie ascendante. Au-dessus, un ange est prêt à tirer une flèche (le Sagittaire).
C’est donc ainsi que dans l’astrologie ésotérique se dévoilent tous les secrets profonds de nos mondes intérieurs et tous les éléments de la double destinée de l’homme et de l’humain. Elle est la description la plus parfaite des harmonies universelles et des liens entre la vie et l’univers, entre les vies et les univers, Sur le plan astrologique, nous voyons alors que l’interprétation d’un thème natal dépend du point d’évolution, de son niveau  de conscience où peut se trouver le né dans le circuit initiatique que symbolise sa vie.
Un signe zodiacal, tout comme une planète, possède des caractères qui peuvent sembler primitifs et négatifs à un certain degré d’évolution, pour se montrer positifs et évolués à un autre niveau. Si l’homme ne franchit pas les portes sacrées de l’évolution, ce sont les côtés primitifs qui vont devenir outranciers. Hélas, il est très difficile, sinon impossible, de déceler à la simple vue d’un thème le degré d’évolution du sujet. Le Soi a un certain niveau de conscience au moment de la naissance, que le thème ne dit pas, alors que l’ego a été formé par la société, il n’existait pas au moment de la naissance. A titre d’illustration, nous allons donner quelques parallèles simplifiés entre les caractères «déterministes» et «gravitants» d’un signe, et ses caractères «libres» et «évolués».

Extrait de l’Astrologie ésotérique retrouvée, Georges de Villefranche, éd. Devry, Paris. Astrologue suisse, physicien au CERN.
eso-feu
blockHeaderEditIcon

► FEU

eso-terre
blockHeaderEditIcon

► TERRE

eso-air
blockHeaderEditIcon

► AIR

eso-eau
blockHeaderEditIcon

► EAU

ésotérique-bélier
blockHeaderEditIcon

Bélier

Gravitant: impulsion aveugle, force dynamique trouvant sa motivation en elle-même. Instincts. Libre: la force trouve sa direction, volonté de collaborer dans un tout, initiative organisée pour un But.

ésotérique-taureau
blockHeaderEditIcon

Taureau

Gravitant: désir de jouissance égoïste, paresse, amour des biens. Libre: magnétisme, capter pour donner et partager, aspiration à féconder.

ésotérique-gémeaux
blockHeaderEditIcon

Gémeaux

Gravitant: mouvement, désir égoïste de liberté, intellectualisme, parole, la connaissance pour soi-même. Libre: chercher les liens, les relations cosmiques, les communions, guérir, soulager, renseigner, servir les autres et l’Un.

ésotérique-cancer
blockHeaderEditIcon

Cancer

Gravitant: rester dans le rêve du paradis perdu, se reployer dans la masse, exercer un pouvoir égocentrique, exploiter les autres. Libre: trouver ses racines pour servir le futur, s’éveiller pour franchir la porte et s’incarner, sortir de sa bulle, prendre possession de soi-même, structurer les découvertes de l’intellect des Gémeaux pour l’humanité.

esoterique-lion
blockHeaderEditIcon

Lion

Gravitant: dominateur, vedette, infantilisme, se sert des autres pour se valoriser soi-même, besoin d’un public, pouvoir occulte, aveugle au futur. Libre: rayonner la pureté, dynamiser les autres pour les entraîner vers les réalisations, le combat juste pour l’homme.

esoterique-vierge
blockHeaderEditIcon

Vierge

Gravitant: rationnaliste, perfectionniste, raisonneur sec et logique, valorisation de l’action efficace, ne pas être souillé. Libre: utilise sa propre force pour transmuer la matière, bénit, est un vase sacré pour réaliser l’incarnation du Fils, travail humble dans la communauté, utilisation de ses dons intellectuels pour aider la lutte de l’homme dans la nature, activité créatrice de transmutation.

esoterique-balance
blockHeaderEditIcon

Balance

Gravitant: confusion de la justesse et de la justice, transforme les unions en contrat, veut tout essayer, hésite sans fin, emporté par l’amour trop humain, susceptible, veut profiter des biens de la société, passivement plutôt qu’activement. Libre: équilibre, compréhension, sens des nuances, accomplissement de soi.

esoterique-scorpion
blockHeaderEditIcon

Scorpion

Gravitant: cruauté, morbidité, souffrance, autodestruction. Libre: la force de lutter, le seuil de la spiritualité après la table rase, la critique saine, la libération, renaître de ses cendres, entrer dans un autre domaine. 

esoterique-sagittaire
blockHeaderEditIcon

Sagittaire

Gravitant: légiférer, se concentrer sur l’individu plutôt que sur les individus, exorciser l’impur, s’engluer dans des satisfactions matérielles, rester au sol avec pompes chargé de fardeux inutiles, arrogance de l’illusion de la spiritualité. Libre: conducteur d’hommes, chercheur de la Loi sacrée, gardien et guérisseur, la main magnétique qui sauve et qui conduit vers l’Objectif.

esoterique-capricorne
blockHeaderEditIcon

Capricorne

Gravitant: les pieds sur la terre se croyant la tête au ciel, sûr de soi, entêté, sec, froid, ambitieux, cherche à maîtriser par l’esprit en utilisant la force si nécessaire, toujours dans son bon droit. Libre: renaissance libre après la mort symbolique du Scorpion, miracle, spiritualité suprême, au sommet de la montagne, voit dans la nuit, connaît la Loi.

esoterique-verseau
blockHeaderEditIcon

Verseau

Gravitant: tout et tout de suite, le ciel sur la terre sans réflexion, aspiration irrésistible, réalisation dans le présent même utopique, pureté intransigeante. Libre: abandon de sa personnalité pour servir les hommes, vocation sociale, utilisation de la science pour le salut des hommes, réalisation de l’idéal social dans sa pureté avec patience.

esoterique-poissons
blockHeaderEditIcon

Poissons

Gravitant: diffusion et dispersion, excès de sensibilité à l’environnement, éponge, tendance suicidaire, quête disparate, veut tout savoir, refus arrogant du travail communautaire, drogue ou substitut. Libre: perçoit toutes les vibrations du monde, sert de médiateur pour communiquer avec l’arrière du monde, synthétise la Totalité des énergies, phare et sauveur, voit au-delà.  

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail