accueil-menu
blockHeaderEditIcon

atelier_lune
blockHeaderEditIcon

atelier_titre_tete
blockHeaderEditIcon

Les phases de la Lune en direct

Ce module affiche l'état de la Lune au moment de l'ouverture de la page, ainsi que sa position et celle du Soleil, Mercure, Vénus et Mars. Ils signalent également les trigones, carrés et sextiles Lune / Soleil.

L'astrologie humaniste est un outil qui permet de s'individualiser, de sortir du mythe collectif en accédant à son propre Soi, sa personalité globale, non entièrement saisissable

Toutes les deux semaines, un atelier est organisé le mardi matin, n'hésitez pas à venir, aucune connaissance particulière n'est demandée.
Vous aimeriez partir à la découverte du trésor qui se cache dans la mine de votre thème astral-mandala.

L’astrologie offre des clés pour un nouvel art de vivre.

    Prochain atelier: mardi 6 octobre à 9h45  

Lieu de rendez-vous, restaurant du Grand-Pont à La Chaux-de-Fonds.

atelier-texte-new
blockHeaderEditIcon

Ouverts à tous, ces ateliers-débats servent de lieu d'échanges en s'appuyant sur la symbolique de l'astrologie humaniste et en s'inspirant de la psychologie jungienne. Un moyen qui permet de découvrir l'intention et la qualité qui se cachent derrière chaque naissance.

Ces réunions conviviales gratuites ont pour but de permettre à chacun d'approfondir la connaissance de soi.
Il n'est pas indispensable de posséder son thème pour commencer, car il est possible de se le procurer en participant à ces ateliers.

Pour de plus amples renseignements:

Christian Donzé
E-mail: chdonze@hotmail.com
Tél. 079 508 67 32

atelier-titre-lettre
blockHeaderEditIcon


L'esprit du moi «s»: «Qui suis-je donc pour que tout cela m'arrive?»

atelier_image septembre
blockHeaderEditIcon

atelier lettre avril gauche
blockHeaderEditIcon

S'il est un mois important au cours de cette année 2020, c'est celui du mois de septembre

A l’approche de la fin de la rétrogradation de Saturne, fin septembre, il reste quelques jours au calendrier pour réorienter l’emploi de la fonction psychologique instinctive de cette planète.

Saturne symbolise la capacité d’être responsable de soi, d’être son propre père et quand elle est rétrograde comme en ce moment, c’est l’occasion de se déconditionner de toutes les formes de protections mises en place en se socialisant pour se protéger de la vie, tout ce qui pourrait cacher et déguiser les points faibles du moi.
Lorsque nous découvrons qu’intérieur (les rêves) et extérieur à l’Homme sont les deux pôles de la même réalité, nous avons quelque chance de porter notre recherche des sources d’épreuves à l’intérieur de nous-mêmes, plutôt que d’en charger un malheureux bouc «et misère» à l’extérieur. Cela parce que nous sommes toujours à la recherche d'un bouc «et misère» capable de porter nos péchés, capable de faire porter à un autre ce que nous ne voulons pas faire. C'est à dire construire ce qu'Uranus, Neptune et Pluton nous proposent, devenir un canal pour le divin, mais nous trouvons cela ennuyeux et retournons à nos occupations égoïstes habituelles. Ce qui est dommage quand on sait qu'une habitude devient un caractère et un caractère un destin...

Retour en enfance

Pour illustrer ce propos, voici un rêve fournit par un homme au cours d’une longue analyse.
Le rêveur se trouve avec son père, sa mère et sa sœur dans une situation dangereuse, sur la plate-forme d’un tram.
Le rêveur forme une quaternité avec les autres personnages du rêve. La chute l’a ramené en enfance, période où l’homme n’est pas en possession de sa totalité, tant s’en faut. Sa famille représente cette totalité dont les composantes sont encore rejetées sur les divers membres de la famille et personnifiées par eux.

atelier lettre avril milieu
blockHeaderEditIcon

Cependant, cet état est dangereux pour l’adulte, car il est régressif: il dénote une division de la personnalité que le primitif ressent comme une «perte d’âme» menaçante. Lors de cette division, les composantes de la personnalité qui avaient été intégrées au prix de grands efforts auparavant, durant l’analyse du rêveur, sont de nouveau attirées à l’extérieur. L’individu perd sa culpabilité et l’échange contre l’innocence infantile: c’est à nouveau le méchant père qui est responsable de ceci, et la mère sans tendresse de cela; il est pris dans ces liens causals indéniables comme une mouche dans une toile d’araignée et ne remarque pas qu’il a perdu sa liberté morale.*

Culpabilité projetée

Cependant, quels qu’aient été les péchés commis par les parents et les grands-parents contre l’enfant, ils doivent être considérés par l’homme véritablement adulte comme une donnée de sa propre personnalité avec laquelle il doit compter. Seul un sot s’intéresse à la culpabilité des autres, à laquelle il ne peut rien changer. L’homme intelligent ne puise ses enseignements que dans sa propre culpabilité. Il se demande: «Qui suis-je donc pour que tout cela m’arrive?» Et il plonge son regard dans ses propres profondeurs pour y chercher la réponse à cette question.

Dans ce rêve, le rêveur est dans un véhicule collectif, un tram, que chacun peut prendre; cela signifie qu’il se déplace ou se comporte comme n’importe qui. Il se comporte comme un enfant, se laissant conduire par le collectif n’engageant pas sa part de responsabilité dans ce qu’il lui arrive.

Analyse du rêve tirée de Psychologie & Alchimie.
C. G. Jung. Médecin et psychiatre.

atelier lettre avril droit
blockHeaderEditIcon

C’est donc le dernier moment, alors que Saturne est encore rétrograde, d’élaborer de nouveaux systèmes de défenses pour nos egos crucifiés. Autrement dit, la possibilité nous est offerte de donner une valeur nouvelle au sens de notre individualité, ou, encore, l’occasion de réviser le sens et l’utilité de nos sentiments de protections psychologiques, de peurs, des barrières élevées pour nous protéger. L'ennemi le plus redoutable de la maturité est la peur. C'est la peur qui fait naître l'agression et qui pervertit les hommes, les change en bourreaux – la peur et le sentiment de frustration qui, tous deux, engendrent le désespoir et, ensuite la destruction de soi.

Cette personnalité nouvelle acquise au prix du déconditionnement socioculturel et religieux permet le retour à notre responsabilité dans ce qui nous arrive. Et cela commence par l'abandon d'une forme de pensée qui nous incite à croire qu'une volonté divine est la cause du monde manifesté. Tout appartient à la psyché, à l'âme porteuse d'un modèle universel capable d'intégrer les contraires. C'est la voie du retour à l'unité du bien et du mal. C'est le but de l'individuation obtenue notamment par l'intégration du potentiel divin capturé dans un thème astral.

* Maître Eckhart commente: Je ne suis pas venu sur terre pour apporter la paix, mais le glaive. Pour couper toutes choses, pour te séparer de ton frère, de ton enfant, de ta mère et de ton ami, qui sont en vérité tes ennemis. Car, en vérité, ce qui fait la douceur de ta vie est ton ennemi. Si ton œil voit toutes choses, ton oreille entend toutes choses, ton nez sent toutes choses, etc. en vérité, dans toutes ces choses ton âme est détruite.
L’âme, la psyché, le Soi, trois mots qui servent à définir le lieu où habitent les forces originelles, la libido qui nous donne l’appétit de la vie.

atelier_titre2
blockHeaderEditIcon

C'est le comportement de la personne mal adaptée qui peut être prédit

atelier_image gauche_gandy
blockHeaderEditIcon

atelier_image droite theme
blockHeaderEditIcon

atelier texte pied
blockHeaderEditIcon

La valeur de l'astrologie ne réside pas dans le fait qu’elle permet de déterminer dans l’abstrait les événements de la vie d’un inconnu vivant dans des conditions inconnues; elle réside dans le fait qu’elle permet d’aider une personne particulière, qui vit dans un environnement connu, à faire face à des problèmes particuliers avec la totalité de son être et de la manière la plus significative possible.
Il peut être éclairant de souligner que c'est le comportement de la personne mal adaptée qui peut être prédit de façon précise. Chez la personne mal adaptée, conditionnée pas son éducation, le comportement est prédictible précisément parce qu'elle suit un modèle rigide. Elle va invariablement prendre les mêmes décisions en suivant toujours les mêmes schémas.
L'identité est un vêtement dont l'enfance a dessiné les coutures. La présence de ceux qui nous ont élevés, nos parents, nos éducateurs a été fondatrice de ce que nous sommes.
L'individuation est un processus de différenciation qui développe et émancipe la personnalité individuelle.
 C'est dans la victoire su la psyché collective que réside la vraie valeur, la conquête du trésor, son vrai Moi.
Le mythe socio-culturel et religieux programme des personas et refoule le Soi individuel. Il n’en laisse que l'illusion d'une personnalité, un simulacre qui est aussi un assujettissement. La persona est un masque, une nature tronquée, qui est révélée par l'Ascendant. Au Descendant on peut approcher son partenaire intérieur. C'est ainsi que l'on devient entier.


Le thème astral ou mandala

Le thème complet – Maisons Signes et planètes – symbolise le dharma (le présent) de l’individu, ce qu’il est censé être, et aussi ce dont l’environnement, dans lequel il est né, a besoin. Un homme naît à un moment et à un endroit particulier pour combler un besoin particulier de l’humanité.
Le thème de naissance révèle la structure potentielle de l’être, c’est-à-dire, de l’élément purement individuel dans la personne. Mais il ne dira jamais se cette potentialité deviendra, ou non, une réalité, si le processus d’individuation réussira ou non. Le thème nous dira quelles seront les formes et qualités de l’être si cet être arrive à se manifester, ainsi que les cycles généraux de développement de la personnalité et de ses crises de croissance. Mais, il ne nous dira jamais à l’avance si la personnalité arrivera à surmonter ses crises avec succès, ni le genre de résidus psychiques qui s’accumulent dans son inconscient personnel à la suite de la tension expérimentée.
Dans une astrologie où la personne se trouve au centre de son thème et où la croix formée par l’horizon et Méridien établit son orientation particulière à l’univers qui l’entoure, les douze Maisons se réfèrent aux divisions de l’espace dans les limites desquelles se meuvent les objets célestes. Le cercle des Maisons devient un cadre fixe de signification personnelle. Chaque Maison représente un type fondamental d’expérience humaine; un être humain rencontre ces douze types d’expérience pendant sa vie.

Alexander Ruperti - Ostéopathe de profession et astrologue

footer-menu
blockHeaderEditIcon



 

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail
*